Capes & Epées

Simulacre: GN d'intrigues et de panache


Chapitre1: "La Traque" Aout 2011
Dans le conté de Legia du Royaume d'Aquitaine, une bête féroce et mystérieuse sévit. Le bon Roy Louis se rend au Château de Dalm pour y organiser une grande chasse destinée à redorer son aura. A cette occasion, un mariage politique est programmé, entre le fils de la confidente du Roy, Madame de Merteuil et une noble Albionaise, la fille de la Duchesse de Coventry... La populasse se presse autour du château, épiciers, apothicaires, pirates, flibustiers, nomades du Rhadjaban, délégations d'Albion, d'Argonia et du Markland, savants magisters, clergé... Même la troupe de Jean-Baptiste Molard a fait le déplacement, espérant obtenir les faveurs du Roy... Mais ce qui devait être une partie de chasse frivole et une opération politique éclatante va se transformer en un séjour plein de rebondissements et la tragédie frappera à la porte du château, sans y avoir été invitée officiellement...


Imaginez...
Un Roy Louis fardé et décadent... mangeant son homard au réveil, dans son lit, pendant que sa cour le regarde... impatiente de savoir qui il choisira pour avoir le privilège de l'habiller... "Colbououourg", s'exclame-t-il, sans arrêt, pour appeler son grand intendant, qui court derrière lui pour satisfaire le moindre de ses désirs... Attention, quelqu'un quitte le Roy en lui tournant le dos ! Il se fait rappeler à l'ordre par Madame de Maintenon, garante de l'étiquette, serrée dans son corset, droite comme une flèche.



Imaginez...
Un boudoir où l'on peut conspirer, cancaner ou s'encanailler... Une chapelle, où l'on peut ensuite se confesser... Un cardinal, pour vous écouter...
Des festins, un bal masqué, des robes à paniers qui tournent au rythme de la musique de cour... Tout s'arrête, plus un bruit, plus un pas, voilà le masque doré du Roy !










Imaginez...
Une auberge, repère de canailles, pirates de tous poils, marchands ambulants, gitanes... Ecartez-vous, la troupe de Jean-Baptiste Molard fait irruption pour une petite mise en scène ! Les comédiens récoltent quelques piècettes qu'ils dépensent aussitôt jusqu'à la dernière miette.

Imaginez...
Tapies dans l'ombre, fomentant leurs plans, l'une ou l'autre sociétés secrètes... Une bibliothèque qui révèle des mystères, des trésors cachés dans la forêt... Des exécutions publiques, des combats... Un cardinal, avide de pouvoir, entouré de ses gardes pourpres... Des mousquetaires, qui d'abord bannis, se cachent, prêts à se battre pour servir le Roy, puis qui reprennent le galon, arborant fièrement et avec panache le lys royal.

Imaginez...
Des cris, des villageois qui courent et se cachent, des courtisans qui se réfugient dans une chapelle : une horde de loups-garous fait irruption ! Mais alors que l'on croit avoir échappé au pire, elle surgit, grande, imposante, féroce... la Bête, telle qu'on n'aurait pas pu l'imaginer... c'est la terreur, l'effroi !

Alors que la célébration de ce fameux mariage, après moult péripéties et incidents diplomatiques, commence enfin sous les auspices d'un Roy hilare et de nonnes aux douces voix, la voilà déjà interrompue ! L'Exarque est mort !!! Et alors que ces 3 jours à Dalm furent baignés de soleil, l'orage approche désormais, comme une ode à cette nouvelle funeste qui clôture ce premier chapitre de Simulacre...

- Découvrez les photos de Simulacre, elles parlent d'elles-même...
- Voir le site web...

1 commentaire:

  1. Simulacre, c'est le GN pour lequel les joueurs se sont surpassés. Costumes magnifiques, role-play impeccable. Il fallait le voir pour le croire...

    RépondreSupprimer